Accueil

How do you say Twitter and Facebook in French?

French people, french speack

« How do you say Twitter and Facebook in French? You don’t say them at all. » (comment dit-on Twitter et Facebook en français ? on ne les prononce pas du tout !).

A cette remarque ironique, posée par le très sérieux Huffington Post, nous aurons une réponse toute trouvée, et c’est le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) qui nous la donne :  »La pratique consistant à renvoyer les téléspectateurs sur un réseau social sans citer celui-ci est informative. En revanche, les renvoyer sur ce réseau en le désignant nominativement revêt un caractère publicitaire, ce réseau émanant d’une société commerciale et sa dénomination étant déposée à titre de marque. »

Ainsi, dorénavant, les animateurs de la télé et de la radio française devront s’abstenir d’évoquer Twitter et Facebook, alors que des centaines de téléspectateurs réagissent sur les réseaux sociaux des chaînes respectives, entamant un dialogue avec leur émission préférée. En France, curieusement, les réactions n’ont pas été très forte et c’est Rue 89 tout de même qui a sonné la charge vigoureusement.

Le journaliste Pierre Haski s’est même fendu d’une tribune dans le New York Times (« Still an Astérix village« ) pour parler de notre côté « village de Gaulois » résistant à l’envahisseur qui semble vouloir lutter contre un mouvement, qui n’a pas attendu une quelconque administration ou instance de régulation, pour exister.

Néanmoins et cela passe inaperçu dans la plupart des articles, le CSA s’est expliqué en rappelant qu’il n’y pas que ces deux réseaux sociaux qui existent, que d’autres plus petits ne sont pas cités et qu’ils pourraient intervenir en disant « pourquoi pas nous ? ». Judicieuse remarque.

D’autres analystes voient là un réflexe anti-américain, qui n’est pas si idiot après tout, d’un protectionnisme qui tenterait de se défendre contre l’omniprésence de la culture Walt Disney, Mc Donalds, Coca Cola et MTV.

Pas sûr néanmoins que ce protectionnisme serve encore à quelque chose, en tout cas, il arrive après la bataille…

| | | | | |

Articles similaires

Laisser un commentaire

*