Accueil

Mobile World Congress 2014 : quel est l’avenir du mobile selon vous ?

mobile

Le Mobile World Congress 2014 à Barcelone, grande messe annuelle incontournable qui réunit les acteurs du mobile, a tiré sa révérence ce jeudi 27 février. Depuis lundi, les annonces n’ont pas passé inaperçues et prolongent les tendances qui s’invitent déjà dans nos habitudes.


Les annonces du Mobile World Congress édition 2014

De l’interaction, du contenu haute définition, de la m-santé et d’autres tendances se sont profilées lors des annonces des constructeurs.

Les caméras intégrées proposent désormais de produire des contenus en Ultra Haute Définition, communément connue sous la norme 4K. L’avènement de la 4G – même de la 5G déjà en préparation – favorise cette vulgarisation future dans notre quotidien.

Le wearable computing n’est pas en reste, bien au contraire, avec les nouvelles montres intelligentes annoncées en parallèle avec les bracelets connectés : la m-santé est là et l’on sent que les utilisateurs se préoccupent d’avantage de leur bien-être. Pour dire, Google va lancer sa montre intelligente cette année en appui avec LG.

En termes de caractéristiques, les écrans deviennent plus grands à l’instar du constructeur chinois Huawei et son Mediapad X1 taillé en 7 pouces. Par ailleurs, le constructeur japonais Fujitsu a présenté sa tablette avec un écran changeant de texture grâce à la technologie haptique : les ultrasons diffusés sous l’écran modifie la friction  entre le doigt et la tablette. L’écran incurvé et flexible comme pour la télévision annoncée au CES 2014 connaîtra peut-être aussi son heure de gloire. Le plus surprenant a été le mobile russe Yota et son système à deux écrans, une vision alternative de l’affichage sur mobile qui nous est proposée.

Les voitures connectées et même les villes ne sont pas en reste puisqu’elles s’inscrivent également dans une dynamique d’interaction avec le mobile : un monde intelligent se profile devant nous.

Cette interaction entre les appareils ne nous fera pas oublier qu’elle nécessite une puissance de calcul considérable avec l’arrivée des processeurs 64 bits comme celui d’Intel. Une batterie intelligente comme celle présentée par Samsung et son Galaxy S5 se veut comme la condition sine qua non pour permettre à l’utilisateur de profiter pleinement de son mobile.

La sécurité  des données est également un enjeu primordial pour l’utilisateur ainsi que la protection de sa vie privée. En réponse à cela, le Blackphone se présente comme un téléphone capable de crypter toutes les données échangées et communications pour répondre à ce besoin de respect de vie privée.

Enfin, saluons le génie français par Wiko, société marseillaise proposant des smartphones  très abordables qui lancera également sa phablet Mazing d’ici la rentrée.

 

Les tendances du mobile à venir au courant de l’année 2014

Prochainement, ce seront 10 milliards de smartphones en circulation, ce qui est supérieur au nombre d’être humains sur Terre.

L’utilisateur est très sensible à ce média puisqu’il est personnel et réactif, lui-même est d’ailleurs un média en soi. C’est ce dernier point qui attire l’attention puisque le mobinaute devient de moins en moins patient et donc plus exigeant. Pour dire, il passe plus de temps sur son mobile que devant la télévision, c’est un fait. De plus à ce phénomène, il est d’avantage réceptif  aux messages des annonceurs quand il est détendu chez soi. Un véritable canal d’achat en soi mais cette information n’est pas une nouveauté.

Que recherche le consommateur via son mobile ? De l’information et du divertissement avant tout, ce qui nous fait tout de suite penser au Native advertising. Pour cela, Yahoo! a présenté Gemini qui est un marché pour des annonces destinées à la recherche mobile couplé au Native advertising. L’enjeu est donc de proposer au mobinaute un accès à de l’information, du contenu en général, de manière aisée et rapide. Les agrégateurs d’informations répondent à ce besoin et ce n’est pas anodin que Mark Zuckerberg ait présenté Facebook Paper et la bataille entre Facebook et Google ne s’arrêtera pas là, les moyens de paiement figurent également parmi les enjeux majeurs.

En effet, le m-commerce représente 25% de croissance chaque trimestre en France, beaucoup est à reconstruire avec comme mot d’ordre mobile first : Real Time Bidding, moins de texte avec plus d’images en termes de webdesign, freemium, moyens de paiement comme PayPal intégré directement dans les applications et au Galaxy S5, intégration des cartes de fidélité avec l’annonce de Oberthur Technologies.

 

Il est indéniable que nous assistons à une évolution au niveau des habitudes des consommateurs sur le mobile. Toujours plus exigeant, il préfère désormais se tourner vers de la connexion data comme le montre le nombre d’utilisateurs de What’s App, Line ou encore WeChat. Par ailleurs, l’application What’s App a annoncé la possibilité de pouvoir communiquer via des appels locaux entre utilisateurs : SMS et appels téléphoniques voient leur déclin petit à petit.

Au même moment, c’est l’application Kakao et tout son écosystème (musique, messagerie, photo et géolocalisation) avec ses 130 millions d’utilisateurs en Asie qui risque de s’installer dans nos mobiles.  De toutes ces annonces et les tendances à venir, nous pouvons retenir une chose en guise de conclusion : l’avenir est abordable, portable et invisiblement sécurisé.

 

Actualité traitée by Digital Trends – agence digitale actweb

| | | |

Articles similaires

Laisser un commentaire

*